Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Se déplacer

    - LA VOITURE

LA CONDUITE

Conduire aux Etats-Unis n’est pas compliqué, il suffit juste de quelques jours pour s’y faire.
Le code de la route est très simple mais il faut le respecter car la police de la route (Highway Patrol) n’est jamais très loin !

Le permis de conduire français est suffisant mais il doit avoir plus d’un an.
La ceinture de sécurité est obligatoire à l’avant et à l’arrière comme en France.
A une intersection, le premier véhicule arrivé est prioritaire. Si vous arrivez simultanément avec un autre véhicule, la priorité à droite s’applique. De plus, pour tourner à gauche, il faut faire au plus court (ne pas faire un rond point imaginaire comme en France).
Les feux rouges ne sont pas installés à l’endroit où on s’arrête mais en face, de l’autre côté de la route. Il est permis de tourner à droite au feu rouge en vérifiant que la voie soit libre sauf si un panneau indique « No red turn ».
"Yeld" signifie cédez le passage.
Les piétons sont toujours prioritaires ; toutes les voitures doivent s’arrêter si un piéton est engagé sur un passage piéton.
Lorsqu’un bus scolaire (jaune) est arrêté et a mis ses feux clignotants, il est strictement interdit de le croiser ou de le doubler.
La vitesse est le plus souvent limitée à 65 miles per hour (104km/h) sur les routes et 70 miles per hour (110km/h) sur les autoroutes. En ville, il faut bien vérifier les panneaux routiers car la limitation de vitesse peut changer souvent.
Lorsque vous vous trouvez à une intersection, le panneau vert situé en face de vous indique le nom de la rue qui coupe celle ou vous vous trouvez.
De façon générale, les américains s’orientent  et indiquent les routes en fonction des points cardinaux.

De plus, dans les villes, les panneaux routiers n’indiquent pas des lieux comme en France mais des rues.

Attention : Certaines règles et surtout sanctions changent en fonction des Etats. N’hésitez pas à bien lire tous les panneaux routiers à l’entrée de chaque Etat.


LOUER UNE VOITURE

Les principales conditions pour louer une voiture aux Etat-Unis sont d'avoir 25 ans minimum, d'avoir son permis de conduire depuis plus d'un an et de régler avec une carte bancaire.

Le mieux est de réserver votre véhicule sur internet bien avant votre départ. Les sites internet sont très clairs et complets à ce sujet.
Vous pouvez passer par un site internet comme autoescape.com qui vous propose les offres de la plupart des loueurs auto présent sur le marché et permet de choisir celui qui offre les meilleurs tarifs.
Sinon, vous pouvez réserver directement sur les sites internet des loueurs auto comme Alamo, Rent a Car, Avis, Budget, Dollar...

Sur ces sites internet, vous réglerez la location de la voiture par Carte bancaire (la même que celle que vous utiliserez sur place), mais prévoyez que d'autres frais seront payables sur place:
- Frais d'aller simple: Uniquement si vous ne restituez pas le véhicule dans la même agence que celle où vous l'avez récupérée. Les frais d'aller simple peuvent aller de 200$ à 1000$, en fonction des Etats. En Californie, c'est gratuit;
- Assurance remboursement de franchise: Cette assurance est conseillée car les franchises sont en général très élevées (peuvent être prise en même temps que la réservation chez certains loueurs) (environ 9€ par jour);

- Assistance Roadside plus: (environ 7€ par jour). Prise en charge du véhicule en cas de panne, de crevaison, remplacement des clefs en cas de perte... Cette assurance peut être utile si vous souhaitez être tranquille: vous constaterez que sur les routes américaines, les crevaisons ne sont pas rares. Cependant, le service n'est pas forcément à la hauteur et il est souvent bien plus simple et moins coûteux de se rendre directement chez le premier garagiste venu.
- 2nd conducteur: Le second conducteur est gratuit en Californie. Dans certains Etats, le coût du conducteur supplémentaire est d'environ 8€ par jour. Mais cette option est de plus en plus souvent gratuite.

Concernant les assurances, pensez à vérifier auprès de votre banque les assurances et assistantes que vous avez en fonction de votre carte bancaire (Mastercard, Visa...)

A l'aéroport: à votre arrivée, il vous faudra suivre les panneaux indiquant où se trouvent les loueurs auto.
Soit ils se situent dans l'aéroport, soit vous devrez prendre une navette (shuttle), correspondant à votre agence de location
, qui vous ammènera à votre loueur. Dans les deux cas, les loueurs auto sont très bien signalés dans les aéroports.

Essence: Le premier plein peut sembler compliqué pour les novices! Dans la plupart des stations en self-service, il vous faudra d'abord aller à la caisse afin de signaler au caissier pour quel montant vous en voulez et régler. Sinon, dans certaines station, le paiement à la pompe est possible en fonction de la carte bancaire que vous avez. Vous pourrez ensuite faire le plein d'essence "Regular". Le prix est indiqué par gallon (1 gallon = 3,78 litres) .

Voitures automatiques: Toutes les voitures que vous louerez ont des boites de vitesse automatiques. Voici quelques conseils pour ceux qui n'en sont pas familier:
Il y a quatre positions :
- P :Parking:
- R :Marche Arrière
- N :Point mort
- D :Conduite
A l'arrêt et au démarrage, le levier doit toujours être sur P.
Pour démarrer il vous faut mettre le contact et appuyer sur le frein (le levier étant sur P).

Il n'y a donc que 2 pédales (freins et accélérateur) qui se conduisent uniquement avec le pied droit.

 

LOUER UN CAMPING-CAR:

Un voyage aux Etats-Unis en camping-car est à coup sûr un road-trip innoubliable!

De nombreuses agences de location proposent ce service sur internet:

- Escape Campervans : leurs camping-cars sont très colorés, vous ne passerez pas inaperçu! Mais ils ont l'avantage de ne pas être trop gros et les tarifs de locations restent raisonnables pour un camping-car. Par contre, le nombre d'agences de location reste limité; il n'y en a que 5 : New York, San Francisco, Los Angeles, Miami et Las Vegas.

- Camper Travel USA propose un large choix de camping-car ainsi que d'agences de locations.

- Apollo : Propose un large choix mais n'a que 4 agences de location : Denver, Las Vegas, Los Angeles et San Francisco.

Lorsque vous décidez de voyager en camping-car il faut d'abord calculer le nombre de kilomètres approximatif que vous effecturez; le prix de location dépend en partie du kilométrage et l'option kilométrage illimité est en général très onéreuse.
La plupart des camping-cars loués vont de 2 à 7 places et certains peuvent être très longs. Même si les routes sont très larges aux Etats-Unis, vérifier la dimension du camping-car que vous allez louer.
De nombreuses options peuvent être rajoutées : GPS, siège bébé, tables et chaises, linge de lit, vaisselle, douche solaire (pour les mini campers vans), groupe électrogène, kilométrage illimité... Faites attention car les prix de certaines agences peuvent être attractifs au premier abord mais grimpent vite une fois que vous avez rajouté toutes les options de base...
Les aires gratuites pour camping-car ne sont pas disponibles dans tous les Etats, mieux vaut se renseigner au préalable car le budget ne sera pas le même si vous devez rajouter dans votre budget les nuits en camping. Les aires pour camping-car, quelles soient gratuites ou payantes, s'appellent des "RV parks".
Vous trouverez la liste des camping gratuits aux Etats-Unis sur ce site : freecampsites . Vérifiez bien à chaque fois que les camping-cars soient acceptés.

  

   - LE TRAIN

Une alternative aux roads trips, la compagnie ferroviaire AMTRAK propose de plus de 30 itinéraires à travers 46 états des Etats-Unis. Ce type de voyage vous permet de découvrir des paysages inaccessibles en voiture. Les itinéraires sont définis et vous pouvez vous arrêter dans une ville du parcours pendant quelques jours pour la visiter et récupérer le prochain train de votre ligne.

L'itinéraire le plus réputé et certainement l'un des plus beaux est le California Zephyr.
Au départ de San Francisco et à destination de Chicago, cet itinéraire traverse les Montagnes Rocheuses, la Sierra Nevada, les canyons Gore et Glenwood du Colorado, Winter Park, Truckee River, Denver...

 

A VOIR SUR LE NET:

Se déplacerSe déplacerSe déplacer
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article